Oeuvres disponibles :

Biographie :

atelelier Laurent DessupoiuSudiste, né en 1969 à Istres, Laurent Dessupoiu débute sa carrière artistique en l’an 2000 avec sa présence en salle des ventes de « Hôtel des Ventes Méditerranée Marseille » et à la .Galerie Grande Masse des Beaux Arts à Paris. Dès 2001, il expose à la galerie CAROLE JONES à New York.

Après un départ sur les chapeaux de roues, aujourd’hui plus de trente espaces d’exposition se sont consacrés à son art.

Bien qu’idéaliste, cet artiste-plasticien engagé dans la recherche de liberté et d’un monde équitable pour tous, puise sa force dans l’abstraction de toutes les tendances idéologiques du moment, de la politique, du commerce équitable. Son inspiration, il la trouve tout d’abord dans ses années de gaieté passées en Afrique, au Gabon. Dessupoiu n’en finit pas de radicaliser une esthétique qui découle peut-être des arts premiers. Des illustrations pour les boites à Café Malongo portant le slogan écrit par Laurent : ‘’La liberté n’est pas une utopie’’ montre son point de départ et où il veut en arriver.

Il utilise tous types de matériaux comme support-surface et est en perpétuelle évolution.  Il fait vivre son art dans un imaginaire commun. Son art reste brut, instinctif, il propose…. et il en va à chacun de nous de traduire les émotions que l’on ressent face à ses toiles et de les juxtaposer à la réalité, à nos références. Le sens de ses œuvres n’a pas à être expliqué, et c’est ce qui fait leur force.

Son inspiration lui vient également de son amitié avec Antonio Segui et Richard « Buddy » Di Rosa, ainsi que de ses chanteurs préférés : Bob Dylan et Lucio Dalla.

L’année 2013 marque une nouvelle période d’expression « Les citations » : Une série d’acryliques sur toiles marouflées. Très colorées, elles sont couvertes de citations poétiques, de slogans existentiels ainsi que de formules choc répétées à l’infini. Ligne après ligne, jusqu’à l’illisible, on y voit un même message, mélancolique, en quête d’une liberté insaisissable et qui prouve avant tout son engagement artistique en tant que citoyen.
Il expose à partir du 21 Mars 2014 à la villa Tamaris, centre d’art de la Seyne sur Mer (83).

Gaelle Hebrard – Bénédicte Fouache– Février 2014

Expositions : « Be on the freedom side » & « Be Free »