John « CRASH » Matos est né dans le Bronx à New York en 1961 où il vit et travaille toujours actuellement. Un des pionniers du mouvement graffiti, dès 1975 il peint son nom sur les rames du métro en compagnie de Daze et Kel 139. Sa carrière en galerie débute dès 1981 à la Real Art Ways  Gallery et Fashion Moda en 82. Ses oeuvres se trouvent dans les collections d’art les plus prestigieuses : le Moma à New York, le Brooklyn Museum of Art, le Groninger Museum et le Stedelijk Museum au Pays-Bas.

« Quand j’étais enfant, la seule chose qui m’intéressait vraiment, c’était les trains. Leurs déplacements, leurs sons, leurs odeurs, occupaient mes pensées du petit matin à la tombée du jour. J’avais l’habitude de prendre le métro seul, pour aller voir ma mère qui travaillait à la station Grand Central sur la 42e rue. Je compris pour la première fois ce qu’étaient ces inscriptions, en 1971, j’avais 10 ans. Ces peintures aiguisaient ma curiosité, leurs couleurs m’attiraient, je me demandais surtout comment elles avaient pu arriver jusqu’ici. En 1975, à l’âge de 14 ans j’ai commencé à peindre sur les trains pour ne m’arrêter que sept ans plus tard pour entièrement me consacrer au travail sur toile ».

© Crash