La Bataille

24,00

En stock

Editions Degeorge, première parution en 2014.
Réédition de 2017.

Frédéric Logez nous raconte l’une des grandes batailles de la Premières Guerres Mondiales, vue par des combattants du bout du monde.

Résumé :
9 avril, 5h30 du matin, le commandement britannique, responsable des opérations militaires en Artois, lance la Bataille d’Arras, une offensive sans précédent contre les lignes allemandes, sur près de quarante kilomètres de front, de Vimy (au Nord) à Bullecourt (au Sud), en passant par l’Est d’Arras.
(…)
Sortant de l’oubli les témoignages imaginaires de quatre héros anonymes, venus des quatre coins du monde, Frédéric Logez nous fait “revivre” – avec l’obsession de la précision historique, le sens de la mise en scène et l’émotion du trait qui le caractérisent – les préparatifs, les coups de génies, les délires d’une bataille impensable censée mettre fin en quelques jours à la guerre…
Tunneliers néo-zélandais, soldats australiens, terre-neuviens, canadiens, anglais, gallois, écossais, irlandais… toute la galaxie britannique s’était donné rendez-vous en terre d’Artois. Le seul et dernier voyage pour la plupart.
Voir tous les produits
Editions Degeorge, première parution en 2014.
Réédition de 2017.

Frédéric Logez nous raconte l’une des grandes batailles de la Premières Guerres Mondiales, vue par des combattants du bout du monde.

Résumé :
9 avril, 5h30 du matin, le commandement britannique, responsable des opérations militaires en Artois, lance la Bataille d’Arras, une offensive sans précédent contre les lignes allemandes, sur près de quarante kilomètres de front, de Vimy (au Nord) à Bullecourt (au Sud), en passant par l’Est d’Arras.
(…)
Sortant de l’oubli les témoignages imaginaires de quatre héros anonymes, venus des quatre coins du monde, Frédéric Logez nous fait “revivre” – avec l’obsession de la précision historique, le sens de la mise en scène et l’émotion du trait qui le caractérisent – les préparatifs, les coups de génies, les délires d’une bataille impensable censée mettre fin en quelques jours à la guerre…
Tunneliers néo-zélandais, soldats australiens, terre-neuviens, canadiens, anglais, gallois, écossais, irlandais… toute la galaxie britannique s’était donné rendez-vous en terre d’Artois. Le seul et dernier voyage pour la plupart.
Voir tous les produits
Voyage au centre de la mer
Livres
Voyage au centre de la mer
Frédéric Logez
19,90